Témoignages

Depuis 2003, plusieurs élèves et professeur on passé la porte de l'association DJOLIBA.

Certains d'entre eux nous on laissé quelques témoignages touchants et réels.


Sabine - Terminal SMS Lycée Sainte Anne - 2004

Après le premier voyage de 2004 (GRIN n°1)

 

« Avant d’y aller, j’étais anxieuse de partir avec des personnes que je ne côtoyais pas tous les jours et de me retrouver dans

un pays inconnu… j’étais également excitée de futures découvertes et rencontres il n’est pas facile de quitter ses proches, mais pour rien au monde, je n’aurais fait marche arrière !! Nous avons après tout travaillé trois ans sur ce projet, alors quelle satisfaction lorsque nous nous sommes retrouvés devant l’avion.

 

A Bamako, j’ai réellement compris la chance que j’avais d’être là et j’ai eu le sentiment d’arriver à un tournant de ma vie ;

je savais que ce voyage allait transformer notre vision du monde actuel, mais à quel point ?

 

Quel dépaysement, quelle différence avec l’occident, jamais je n’ai rencontré dans ma vie autant de gentillesse,

de dévouement et d’hospitalité. Nous avons eu la chance d’échanger beaucoup avec les couches de la population, notamment avec nos correspondants du lycée Prosper Kamara et de leurs chaleureuses familles.

 

Personnellement, ce qui m’a le plus touchée, c’est le séjour au pays dogon : là-haut, nous avons découvert ce que pauvreté

et précarité signifient. Ce fut pour moi la partie la plus enrichissante humainement.

 

Je pense que nous jeunes français, nous ne prenons pas assez conscience de la chance qui nous est offerte

de pouvoir étudier librement ; nous ne savons pas goûter au plaisir des choses simples qui peuvent quelquefois nous paraître banales… rien qu’un paysage !

 

Je crois que tous nous avons ouvert les yeux et pris une claque ; le retour a été pour moi difficile…

se réhabituer à autant de confort n’est pas simple ! J’espère que d’autres élèves pourront goûter cette chance inoubliable. J’espère également faire de ce genre de découvertes… mon métier. »


Stéphanie - Terminal SMS Lycée Sainte Anne - 2004

Après le premier voyage de 2004 (GRIN n°1)

« L’Afrique comme je l’imaginais, tout est là : les paysages, la population accueillante et le rythme du pays 

il faut laisser le temps au temps. Les falaises de Bandiagara, une aventure inoubliable que nous découvrons avec enchantement. On se dit que nous avons une chance extraordinaire de pouvoir emprunter ces lieux de vie.

 

Les moments les plus marquants sont les contacts créés avec les Maliens ; on apprend à se connaître, à découvrir l’autre

à nous connaître ; l’Afrique, image de sagesse, de richesse, de savoir, de culture et d’espoir ; nous découvrons que l’homme est la plus belle chose qui puisse exister… découverte de richesses culturelles et humaines, une vision de grandeur et de traditions, mais aussi la vie quotidienne, le travail des femmes, des enfants, sur les marchés, au bord des routes, on trouve de « tout ».

 

Malgré le peu que la population possède, chacun est prêt à tout pour son prochain. L’hospitalité qu’on a pu découvrir

est immense et la générosité de chacun nous a marqués à jamais !

 

Il y a encore beaucoup de choses à retransmettre, mais il n’est pas toujours évident de mettre des mots dessus.

Cette immersion nous a marqués à jamais ; nous avons aujourd’hui des attentes différentes pour notre vie professionnelle, une vision différente de la vie et de l’avenir.

 

Nous avons reçu énormément et j’espère que nous pourrons offrir autant ! »

Retrouvez-nous également sur notre page Facebook : Djoliba.

Partagez notre site sur Twitter, Google + et par mail.